Beauté·Tambouilles aux plantes

Macérat huileux d’avocat

Je vous présente après documentations, remise en question et surtout des tests, la recette toute basique de mon macérat d’avocat qui a servit aussi à faire le beurre d’avocat que je vous ai partagé, bonne lecture 🙂 !
IMG_2357
Pourquoi faire son macérat?
Je dirai en premier si on aime le homemade et si on veut s’amuser efficacement ^^ !
L’avantage de réaliser son propre macérat c’est que comme pour toute chose faites maison cela revient moins cher et de meilleurs qualités (à noter qu’on ne trouve pas toutes les huiles végétales ou macérats dans les commerces).
La qualité sera de mise en fonction de la qualité de votre plante faire macérer, mais surtout de votre huile de support ^^. J’utilise l’huile d’olive bio première pression à froid.
Vous pouvez ajouter des actifs végétaux comme des huiles essentielles (lavande vraie, laurier noble, ylang-ylang)
et des huiles végétales (olive, coco, calendula, avocat, mangue, vanille, carotte) beaucoup de possibilités vous seront offertes.
A la différence des autres procédés d’extractions de plantes à l’aide de solvant, le support utilisé pour extraire les principes actifs et les bienfaits d’un macérat huileux n’est rien d’autre que de l’huile végétale.
Il y a deux techniques de base de macération :
la macération à froid pour un procéder plus long et des macérats plus précieux, mais aussi fragiles on sélectionnera  les parties de plantes plus fragiles comme les feuilles, les fleurs ou les fruits.
la macération à chaud pour un procéder plus simples et rapides on utilisera les parties de plantes plus robustes comme les racines.
Ainsi pour réaliser un macérat d’avocat j’ai choisi la macération à chaud.

Préparation express pour le macérat d’avocat

Prenez un pot en verre stérile.
Enlevez la petite peau de vos noyaux d’avocat et découpez-les finement.
Ajoutez les noyaux découpés jusqu’à la moitié du pot.
Recouvrez le tout d’huiles végétales de votre choix (pour cette recette j’ai utilisé de l’huile d’olive un classique car elle est stable à température ambiante et s’oxyde très peu).
Mettez votre pot au bain marie à petit feu, le niveau de l’eau ne doit pas être trop haut par rapport à votre pot.
Laissez mijoter 2h en remuant régulièrement avec une spatule stérilisée.
Le temps passé, retirez le tout du feu et laissez le bain marie dans l’eau chaude pendant 1h.
Filtrez  dans un récipient stérile en pressant bien pour extraire toute l’huile du noyau.
Pour éviter le rancissement vous pouvez ajouter 8 gouttes de vitamine E pour 100ml d’huile.
Vous pouvez ajouter 4 à 6 gouttes d’huiles essentielles pour 100ml d’huile.
++J’ai fait le test une fois après la pause de 1h, d’attendre encore 24h avant de filtrer, en goûtant on sentait plus le gout de l’avocat, j’ai donc supposé que cela a été plus efficace, au moins pour la cuisine. 
Dans mes cours le procédé est celui dont je vous ai fait part, surement que pour un usage cosmétique il ne faut pas aller au-delà, je ne suis pas encore tombé sur des contre-indication en tout cas surtout pour ce procédé de macération des plus simples, enfin je demanderai à ma prof. 
►La prochaine étape sera plus technique et plus expérimentale en suivant les conseils de Christophe Bernard un génie de la nature, je vous conseille son livre Les recettes secrètes de mon herbaliste, mais aussi d’aller découvrir son blog et particulièrement ses conseils sur les macérats huileux m’ont tellement appris :
ALTHEA PROVENCE
♥ Peace ♥
Logo arbre lunature
Publicités

3 réflexions au sujet de « Macérat huileux d’avocat »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s